Essaouira, au cœur de la médina

Toutes les femmes qui le souhaitent peuvent être écoutées au sein de l’ABFK, association reconnue sur Essaouira.
Ce sont des femmes veuves, divorcées, mères célibataires, victimes de violences conjugales,…

Après avoir suivi une formation en cuisine, d’aide-ménagère, de cuisine ou de garde d’enfants, de nombreuses femmes ont pu retrouver un emploi.
Mais il fallait une structure pour les mettre en relation avec des professionnels du tourisme.

L’ABFK et Cœur de gazelles ont donc décidé de créer une coopérative multi-services de femmes intérimaires formées, disponibles, capables de satisfaire un besoin en offrant un service de qualité.

printemps-logoLe Printemps Paris
est le mécène de solidarité de cette coopérative

Hasna fait partie des bénéficiaires de la coopérative MS Intérim, voici son témoignage

Je m’appelle Hasna, j’ai 28 ans et je travaille en cuisine dans un restaurant à Essaouira. J’ai participé gratuitement à la formation de cuisine proposée par l’association. J’ai obtenu un diplôme. Avant de m’inscrire à la formation, je travaillais dans un restaurant mais ce n’était pas un emploi stable, je faisais la vaisselle et je n’étais pas beaucoup payée. Grâce à la formation, je suis capable de chercher un travail toute seule et de faire les entretiens.

En 2015, Cœur de Gazelles et ABFK décident de créer

  • une cuisine pédagogique afin que les femmes puissent avoir un lieu de formation de qualité,
  • un restaurant d’application pouvant recevoir 60 personnes sur les toits d’Essaouira,
  • Une crèche (dans les locaux mêmes de l’agence d’Interim) pour les enfants des femmes en formation ou qui ont une activité professionnelle via l’agence d’Interim.

Grace à la fidélité de notre mécène de solidarité, Le Printemps Paris, la cuisine pédagogique a été inaugurée le 2 avril 2016 et les formations ont pu commencer pour 14 « nouvelles » femmes.

6 ont fréquenté l’école élémentaire, 4 le collège, 2 le lycée, 2 sont analphabètes.

Ces femmes ont un plusieurs points communs dont une forte volonté d’apprendre et d’améliorer leurs conditions de vie. A raison de 18h par semaine pendant 6 mois, les femmes ont pu être formées par deux personnes compétentes issues de l’école Hôtelière d’Essaouira.

Afin de compléter la formation, les femmes ont participé à :

  • des ateliers de préparation de CV,
  • des ateliers de préparation à l’entretien d’embauche.