« Seules des Femmes émancipées donneront des générations d’Hommes libres »

Taha Hussein, auteur égyptien.

Depuis 1998, une association reconnue sur Essaouira au Maroc (ABFK) vient en aide à des femmes originaires de cette province : mères célibataires, femmes veuves, divorcées, victimes de violence conjugale, femmes isolées en milieu rural…

En 2012, Cœur de Gazelles décide de s’engager auprès de l’ABFK et crée un partenariat fort avec l’association.

L’objectif ?

Renforcer l’autonomie des femmes via la mise en place de leviers d’insertion professionnelle efficaces et concrets en créant une coopérative multi services qui accueille et forme en intérim des femmes dans le besoin.

L’agence d’intérim propose ainsi aux femmes des formations en cuisine, en garde d’enfants ou en aide ménagère, ce qui a permis à un grand nombre d’entre elles de retrouver du travail. Les femmes sont suivies par une assistante sociale. Un soutien juridique ainsi qu’un soutien psychologique et médical sont apportés. Les femmes qui prennent la décision de suivre une formation pour trouver un emploi stable participent à un programme de formation de 6 mois.

L’association met en place des formations adaptées à la région touristique d’Essaouira (enseignement de la langue française, services d’hôtellerie et de restauration). Une fois la formation terminée, la coopérative d’intérim prend le relai et aide les bénéficiaires à trouver un emploi en les préparant notamment à la réalité du travail (entretiens fictifs, rédaction de CV…).

Depuis 2013, 140 femmes ont pu être formées et sont titulaires d’un diplôme d’Etat.

printemps-logoLe Printemps Paris est le mécène de solidarité de cette coopérative

Hasna fait partie des bénéficiaires de la coopérative MS Intérim, voici son témoignage

Je m’appelle Hasna, j’ai 28 ans et je travaille en cuisine dans un restaurant à Essaouira. J’ai participé gratuitement à la formation de cuisine proposée par l’association. J’ai obtenu un diplôme. Avant de m’inscrire à la formation, je travaillais dans un restaurant mais ce n’était pas un emploi stable, je faisais la vaisselle et je n’étais pas beaucoup payée. Grâce à la formation, je suis capable de chercher un travail toute seule et de faire les entretiens.

En +, nous avons mis en place

  • une cuisine pédagogique pour que les femmes puissent avoir un lieu de formation de qualité,
  • une crèche (dans les locaux mêmes de l’agence d’Interim) pour les enfants des femmes en formation ou qui ont une activité professionnelle via l’agence d’Interim.
  • un restaurant d’application pouvant recevoir 20 clients sur les toits d’Essaouira : La Mouette Gourmande