Cœur de Gazelles et ABFK, associations partenaires depuis 4 ans continuent leurs actions en faveur des femmes en situation de grande précarité à Essaouira. Notre mission première : Intégrer les femmes dans le monde du travail afin de les rendre autonome.

Nous souhaitons aller plus loin…

L’AFBK accompagne 120 femmes par an (femmes veuves, divorcées, mères célibataires et femmes victimes de violence) qui trouvent à l’association une aide juridique, un appui médical et une aide morale pour les aider à résoudre leurs problèmes. 80% de ces femmes sont sans ressources et ont des difficultés à faire garder leurs enfants pour aller se former ou chercher du travail.

C’est pourquoi, une crèche sociale (crèche de la maison du quartier) a ouvert ses portes dans le local même de l’agence d’intérim.
Cette crèche assure un accueil de jour aux enfants en assurant une éducation de base, un repas équilibré et des activités pour renforcer les liens avec leurs mères. La crèche accueille aujourd’hui 30 enfants issus des familles défavorisées, âgés de 3 à 6 ans.

Merci à Le Ster Le Pâtissier et ses consommateurs pour le financement de la rénovation et à Nathalie Perrault, Schwentzel Yasmina, Carole Labalte et Valérie Turgon pour le financement du chauffage de la crèche.

Témoignage : Saida, 41 ans, mère célibataire qui vit avec sa mère et sa grand-mère, maman de 2 enfants : un de 10 ans et Rayan 5 ans.

« Rayan est un enfant très réservé et timide, Il n’a jamais voulu me quitter. Je n’avais personne pour le garder afin que je puisse travailler pour prendre en charge ma famille.Depuis qu’il est dans la crèche sociale, il est devenu un garçon joyeux et sociable et même son état de santé s’est amélioré. L’association a mis un dispositif d’accueil très utile surtout pour les mamans en difficulté et je la remercie pour cette initiative solidaire ».

La crèche offre des services qu’on ne trouve pas facilement à Essaouira

Des activités éducatives de base, dispensées par des animatrices avec la participation des mamans, des activités préscolaires, des sorties organisées, des soins médicaux avec des consultations gratuites et prescriptions de médicaments, des ateliers de sensibilisation dans le but de renforcer les liens de parentalité, un repas équilibré par jour avec des produits frais, un accompagnement à la sieste pour les plus jeunes.
Une diététicienne propose des menus adaptés aux enfants afin que les repas servis soient plus équilibrés.

La crèche connait une très forte demande mais seulement 2 animatrices sont embauchées à ce jour. 28 enfants sont sur « liste d’attente » en attendant d’avoir les moyens pour embaucher une troisième animatrice.