Après avoir rénové les écoles de Merzouga, d’Hassilabiad, d’El Begga et de Koudit Draoua lors des 5 précédentes éditions, Cœur de Gazelles et les participantes du Cap Fémina Aventure ont décidé de se « retrousser les manches »  pour rénover une autre école du sud Marocain.

L’objectif de cette action

Elle permet d’améliorer l’environnement pédagogique des enfants pour qu’ils puissent apprendre dans de meilleures conditions. Les rénovations d’écoles ont lieu chaque année en octobre pendant l’événement Cap Fémina Aventure.

Cette action solidaire répétée chaque année depuis la création du Cap Fémina Aventure s’avère profondément utile.

Les couleurs retenues pour repeindre l’école sont choisies par les enfants. Il s’agit d’un mélange de coloris vifs, qui illuminent un village construit de maison en pisé. Depuis le démarrage des rénovations d’école sur le Cap Fémina Aventure, les écoliers des différents villages concernés rivalisent pour savoir qui à la plus belle école.

Un tremplin coloré pour tout un village

Les villages ciblés par l’action sont des villages reculés où les touristes ne passent pas. L’école est le seul lieu de rassemblement du village ouvert à toutes et à tous, où plusieurs activités s’organisent. Regroupés sous forme d’associations, les habitants du village s’y entraide, des cours pour adultes y sont dispensés, les femmes peuvent y apprendre un métier. L’école, c’est l’outil qui permet à tout un village d’avancer.

La mise en place de l’action en amont prend plusieurs mois d’échanges et de concertations avec les professeurs de l’école, les parents d’élève, le chef du village et l’académie concernée. L’objectif est que cette action soit mise en place, mais également pour que le village soit impliqué et pour qu’il y ait un élan de solidarité en commun. Ainsi, les améliorations se poursuivent, l’Action Solidaire est un tremplin pour tout le village.